Outdated FAQ

This FAQ is outdated, please use the FAQ at http://wiki.panotools.org/Hugin_FAQ.

Questions Fr´┐Żuentes de Hugin

Ce document contient des réponses à des questions que les utilisateurs ont posé sur la liste de diffusion Hugin-Ptx ou ailleurs.

Ces réponses se rapportent à des pré-versions relativement récentes de Hugin.

Ceci est la FAQ de Hugin, elle contient plus particulièrement des réponses spécifiques à Hugin.

FAQ générale des « Panorama Tools » :

Questions

Questions générales

Sélection des points de contrôle

Problèmes courants rencontrés lors de la création d'un panorama

Post-traitement des panoramas

Réponses

Questions générales

Peut-on utiliser Hugin avec un MAC ?

Bien qu'il ne devrait pas être difficile de créer une version pour un Macintosh, aucun des développeurs principaux n'utilise de Macintosh. Nous attendons de connaitre un utilisateur de Mac avec des connaissances suffisantes pour effectuer les modifications (mineures) nécessaires dans Hugin et les pano tools.

Enblend 2.1 ne fonctionne-t-il pas avec Hugin (Windows seulement) ?

Enblend 2.1 ne peut pas lire les fichiers TIFF créés par Hugin ou Nona.

L'exécutable windows d'Enblend 2.1 n'a pas été compilé avec le support des fichiers TIFF compressés tels que les produit Nona. En attendant une nouvelle version des auteurs d'Enblend, j'ai créé une version avec le support complet de TIFF, vous pouvez la télécharger d'ici

J'ai sélectionné la langue française et Hugin signale qu'il ne trouve pas fr_FR, comment faire ?

Lorsque vous avez sélectionné la langue française dans les préférences, vous obtenez un message d'erreur : « Cannot set locale to 'fr_FR'. ». Vous utilisez probablement la locale ISO-8859-15 (fr_FR@euro). Ceci est une limitation des wxWidgets, il y a deux moyens pour contourner ce problème :

Sélection des points de contrôle

Comment ajouter des points de contrôle ?

L'éditeur de points de contrôle est assez puissant mais son utilisation n'est pas forcément évidente à première vue. Voici quelques indications sur la manière dont les développeurs utilisent l'écran des points de contrôle 

  1. Sélection des points de cotrôle dans le mode 100%.

    Cette méthode nécessite de faire défiler l'image si des images de grandes dimensions sont utilisées. Dans ce cas, vous pourrez utiliser la valeur de zoom ajuster à la fenêtre. Allez dans l'onglet des points de contrôle et utilisez les paramètres suivants :

    Zoom : 100%
     [X] Ajustement précis automatique
     [X] Ajout automatique
     [X] Estimation automatique
    • Cliquez sur un élément remarquable de l'image de gauche. Si la paire d'image contient déjà des points de contrôle, Hugin va essayer de sélectionner le point dans l'autre image.
    • Si c'est le premier point de cette paire d'images, cliquez sur un élément semblable dans l'image de droite.
      Sinon, le second point est placé et ajusté précisément automatiquement.
    • Si vous n'êtes pas satisfait de ce positionnement, les deux points peuvent être déplacés en les glissant vers une meilleure position.
      Pressez la touche « f » pour ajuster précisément le point à l'intérieur d'une petite zone.
  2. Sélection de points dans le mode ajuster à la fenêtre.

    J'utilise ce mode si j'ai besoin de placer des points sur une image de grande taille. Allez dans l'onglet des points de contrôle et utlisez les paramètres uivants :

    Zoom : ajuster à la fenêtre
     [X] Ajustement précis automatique
     [ ] Ajout automatique
     [X] Estimation automatique
    • Cliquez sur l'image de gauche. L'image est affichée dans une vue à 100%.
    • A l'intérieur de la vue détaillée, cliquez un élément remarquable. Si la paire d'images contient déjà des points de contrôle, Hugin va essayer de placer le point dans l'autre image.
    • Si c'est le premire point de cette paire d'images, cliquez dans l'image de droite un élément semblable. Le point est alors placé et ajusté précisément automatiquement.
    • Si vous n'êtes pas satisfait de ce placement, les deux points peuvent être dépalcés en cliquant à la position désirée. Déplacez le point à proximité de l'élément désiré et pressez la touche « f » pour ajuster précisément ce point.
    • Lorsque les points se trouvent sur le même élément, pressez le bouton droit de la souris ou pressez la touche « a » pour ajouter la paire de points de contrôle. Ils seront alors affichés dans la liste en bas des images.

Comment faire défiler les deux images simultanément ?

Essayez de presser la touche majuscule tout en déplaçant la souris. La touche « Ctrl » ou le bouton du milieu de la souris peuvnet être utilisés pour ne déplacer que l'image qui se trouve sous le curseur de la souris.

Problèmes courants rencontrés lors de la création d'un panorama

Dans mon panorama, l'horizon est incurvé, comment le rendre droit ?

Si le panorama semble correct mais que l'horizon est incurvé, il y a deux moyens d'améliorer l'image et de rendre l'horizon droit. Premièrement, essayez d'optimiser la vue en sélectionnant « les positions et la vue » comme mode d'optimisation et en lançant ensuite l'optimiseur. En cliquant sur « calculer l'angle de champ » dans l'onglet « Assembleur » et en affichant ensuite l'aperçu vous pouvez vérifier que l'image est améliorée.

S'il est encore incurvé, vous devrez alors ajouter des points de contrôle de guide horizontal depuis l'onglet « Points de contrôle ». Ce qui fonctionne le mieux pour moi est de sélectionner la première image dans la partie gauche de la fenêtre et l'image suivante dans la partie droite, exactement comme pour l'ajout de points de contrôle ordinaires. Ajoutez ensuite un point de contrôle quelque part dans la partie gauche de l'image de gauche, où se trouve l'horizon. Dans l'image de droite, sélectionnez un point de l'horizon dans la partie droite de l'image. Une fois ce point ajouté, changez son type dans la liste en dessous pour « ligne horizontale », comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessous (les cercles rouges dans les parties gauche/droite des image de gauche et de droite). Vous pouvez dévalider les fonctions d'ajout automatique et d'estimation automatique pour effectuer cette opération pour éviter des dialogues envahissants lorsque vous ajoutez ces points-guides (ce que j'ai oublié de faire sur les captures d'écran).

Capture d'écran de Hugin affichant une ligne guide
	horizontale entre deux images

Ensuite, décalez vous d'une image vers la droite et refaites la même chose. Pour certaines images avec beaucoup d'immeubles vous devrez deviner où se trouve l'horizon, ne vous en faites pas, vous n'avez pas besoin d'être très précis (et beaucoup de gens peuvent deviner où se trouve l'horizon sans le voir, ce doit être une règle de l'évolution des espèces ;-).

Après ceci, lancez l'optimiseur avec les paramètres « les positions et la vue« », mettez à jour l'aperçu et vérifiez le résultat. Pour les panoramas qui ont davantage qu'une seule rangée d'images, vous n'avez en général à fixez les guides horizontaux que pour une seule ligne.

Lors de l'optimisation d'un panorama sur 360 degrés, j'obtiens un cercle à la place d'un champ de vision à 360 degrés. Comment faire pour que Hugin le reconnaisse comme un panorama à 360 degrés ?

Pour certains panoramas sur 360 degrés, vous pouvez rencontrer une optimisation telle que celle-ci :

panorama sur 360 degrés incorrectemeent optimisé sous la forme d'images disposée en cercle

Ce n'est pas un bogue, c'est une fonctionnalité ;-) Comme les panorama tools peuvent prendre en compte des images ayant n'importe quelle orientation, une fois que l'optimiseur a trouvé un minimum local fort il peut lui être impossible d'en sortir. La façon de l'éviter est de de guider l'optimiseur en lui donnant des estimations grossières pour les valeurs de lacet (comme l'a signalé Bruno Postle). Pour ce faire, comptez combien d'images se trouvent sur une ligne horizontale. Pour des images avec un angle de champ de 40 degrés, ce peut être de 10 à 12 images, parfois davantage. Divisez alors 360 par ce nombre, par exemple si nous supposons que vous avez 12 vues sur une même ligne horizontale, nous avons alors 360 / 12 = 30. Dans l'onglet « Images », entrez la valeur du lacet dans l'ordre croissant. Attention de bien le faire dans l'ordre correct, par exemple, si vous avez pris vos photos de gauche à droite ajoutez simplement 30 à chaque valeur du lacet en commençant par 0 pour la première image, ensuite 30, 60, 90, etc. Il n'est pas nécessaire d'utiliser très exactement cette valeur, ça permet juste d'éviter à l'optimiseur de rester bloqué sur un minimum local dont il ne sait pas sortir. Si vous avez plusieurs lignes horizontales, vous pouvez le faire aussi pour les autres lignes maintenant ou essayer sans et le faire plus tard en cas d'échec. Assurez-vous d'avoir enregistré votre fichier .pto avant de lancer l'otpimisation.

Effectuez maintenant l'optimisation en utilisant « les paramètres personnalisés ci-dessous » et remettez à zéro les valeurs d'optimisation de tangage, de roulis et de vue. Dans la boîte « lacet » choisissez n'importe quelle vue sauf la première. Lancez l'optimisation. Vous devriez obtenir alors une première estimation à peu près satisfaisante que vous pouvez vérifier dans l'onglet de l'aperçu après en avoir demandé la mise à jour. À partir de cette estimation grossière, vous pouvez appliquer maintenant une optimisation normale avec « les positions et la vue »

S'il y a encore quelques cercles, vous pouvez tenter d'optimiser aussi le tangage.

Il y a des bandes noires entre deux images, comment les supprimer ?

S'il y a des zones noires visibles entre deux images source dans l'image finale mais qu'elles ne sont pas visibles dans l'aperçu, la raison la plus probable est que le fondu s'est fait avec l'arrière-plan noir. Ceci se produit lorsque deux images se chevauchent légèrement et que la largeur de la transition est fixée à une valeur plus grande que le recouvrement. La raison en est que la transition douce (« feathering ») se fait à l'intérieur des limites de l'image jusqu'à la valeur indiquée dans la « Largeur de transition ». S'il n'y a pas de recouvrement à l'intérieur de cette zone, la transition se fait entre le fond noir et l'image ce qui fait transparaître le fond noir au travers de l'image et à l'intérieur de celle-ci. Pour changer ça, vous pouvez soit : (a) diminuer la largeur de la zone de transition de façon à ce qu'elle soit inférieure à la largeur de la zone de recouvrement, soit (b) augmenter la largeur de la zone de recouvrement des deux images. Alors qu'il est toujours possible d'appliquer (a) quelle que soit la valeur du recouvrement, (b) doit être pris en compte au moment de la prise de vue.

Panorama Postprocessing

Je voudrais utiliser The Gimp pour travailler les raccords de mes images mais Gimp ne sait pas lire les fichiers PSD ?

Malheureusement, The GIMP ne sait pas lire les fichier PSD crées par PTSTitcher et les sorties TIFF multiples sont encombrantes à utiliser. Il y a deux possibilités pour pallier à ce problème :

  1. Utilisez mon assembleur expérimental Nona de façon à produire des fichiers au format TIFF multiples. Malheureusement je n'ai pas encore réussi à compiler un .exe pour Windows mais Alexandre travaille sur ce sujet. Suivez la procédure suivante :

    • Utilisez Hugin pour créer le projet de panorama et choisissez « TIFF multiples avec masques » comme format de sortie. Enregistrez ce projet et lancez Nona en ligne de commande :

      $ nona projet_pano.pto multi_calques

    Cette commande va produire un fichier multi_calques.tif qui contient toutes les images reformatées, retaillées à leur contours. Ceci permet d'économiser beaucoup de place en comparaison avec un fichier de sortie « traditionnel » avec calques de PTStitcher où tous les calques ont la taille du panorama final.

    Malheureusement, The Gimp dans ses versions 1.2 et 1.3 ne supporte pas les fichiers TIFF mulitcalques. Vous devrez télécharger et compiler un greffon tiff à jour. Il a été testé avec GIMP 1.2 et GIMP 1.3.22.

  2. Si c'est trop compliqué ou si vous avez besoin de fonctions de PSTItcher qui ne sont pas supportées par Nona, vous pouvez aussi utiliser tif2xcf pour combiner plusieurs sorties TIFF en un fichier XCF multicalques.

    Important : PTSTitcher ne créé pas les fichiers de sortie si le nom du fichier contient l'extension .tif. Ne précisez donc que la racine du nom, sans l'extension.

    Malheureusement, ceci gaspille énormément de mémoire parce qu'il enregistre chaque image reformatée (Ndt : remappée) dans un calque qui a la taille du panorama final.